8 étapes pour créer votre site de dropshipping sans stock

les étapes pour créer votre site de dropshipping

J’espère qu’à travers mes nombreux articles vous commencez à comprendre l’enjeu du commerce en ligne et surtout du dropshipping ! Aujourd’hui, je vais vous présenter les nombreuses étapes pour créer un site de vente en ligne sans stock. De la création d’un statut auto-entrepreneur au développement de vos leviers marketing, je vous guide dans les différents processus.

1. S’immatriculer en tant qu’entreprise avant de créer un site de dropshipping

C’est une étape indispensable et pourtant encore trop négligée par beaucoup d’e-commerçants. Pour vendre sur internet, vous devez vous enregistrer en tant qu’entreprise. Bénéficier d’un statut juridique est non seulement important sur le plan légal, mais permet de mettre en avant votre professionnalisme vis à vis de vos consommateurs.

Aujourd’hui, l’avantage est que vous pouvez créer très facilement votre statut sur internet. La plupart des dropshippers se tournent vers le régime d’auto-entrepreneur qui est totalement gratuit et ne nécessite aucun investissement. C’est un simple formulaire à remplir sur le site https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr/portail/accueil.html.

Après quelques jours, vous obtiendrez un numéro siret qui vous permettra d’effectuer cette activité en toute légalité. Une fois cette phase accomplie, vous pouvez procéder au choix de la solution e-commerce pour créer un site de dropshipping pour commencer à créer votre site.

2. Choisir la solution e-commerce pour créer votre boutique

Entre un outil SaaS et une plateforme e-commerce open source, vous ne savez pas quel cms est le mieux pour vous.

Logiciel clé en main ou SaaS

Comme son appellation le laisse supposer, le logiciel clé en main, aussi appelé “SaaS”, est certainement la solution la plus simple et la plus rapide pour créer un site et vendre en dropshipping.

Ces plateformes sont faites pour ça ! Elles permettent de gérer une boutique en ligne facilement avec de nombreux outils et fonctionnalités déjà intégrées. Ces solutions ne nécessitent aucune connaissance technique. Vous pouvez donc vous lancer tranquillement sans compétence. En cas de souci, vous avez à votre disposition un service de support technique que vous pouvez contacter à tout moment.

Une solution SaaS dédiée au dropshipping comme Dropizi est par exemple à 27 euros/mois. Avec ce tarif, vous avez le droit à plus de 385 fonctionnalités, des business coach pour vous aider à développer votre boutique, des thèmes gratuits, une formation complète offerte sur l’e-commerce, etc… Bien sûr, chaque solution ne propose pas toutes ces choses. Je vous conseille donc cette plateforme française.

Open source

Prestashop, Magento, WordPress, doivent vous dire quelques choses. Ces solutions sont open source. L’avantage avec ce type de solution est dans sa gratuité (enfin presque…)

Contrairement à la solution clé en main SaaS, l’installation d’un site sur une plateforme open source exige une certaine compétence technique. Vous devez installer la solution sur un hébergeur que vous aurez préalablement acheté, développez des outils et fonctionnalités pour vendre, acquérir un thème payant…

Et lorsque vous rencontrez des soucis, vous allez devoir chercher des solutions sur les forums ou faire appel à des développeurs qui vont coûter extrêmement chère. Sur ce solutions, vous n’avez le droit à aucune assistance technique.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon précédent article qui compare le SaaS et l’open source.

3. Trouver un nom de domaine

Le choix du nom de domaine est une étape important car il va représenter votre boutique de dropshipping. Il joue un rôle essentiel dans la mise en place de votre réputation ainsi que dans le référencement naturel de votre site.

La plupart du temps, les dropshippers vont opter pour nom de marque du site dans le nom de domaine. Par exemple “Moulinex.fr” qui est une marque existante. C’est ce qu’on retrouve généralement sur le web. L’internaute peut bien identifier le site et la marque.

4. Établir un cahier des charges

Une fois les étapes détaillées plus haut réalisées, vous pouvez établir un cahier des charges. Ce document va vous permettre de cadrer votre projet. C’est dans ce document que vous allez spécifier toutes vos attentes et les différents objectifs que vous souhaitez atteindre. Vous pouvez très bien détailler l’arborescence de votre site avec le menu, les différentes fonctionnalités, les concurrents, les produits que vous allez vendre… Ce document permet de mettre à plat toutes vos idées.

5. Choisir le design de votre site

Après avoir défini les différents éléments que vous souhaitez avoir sur votre site, vous devez choisir le design de votre boutique de dropshipping. C’est la première chose que les visiteurs vont découvrir en arrivant sur votre site. Vous devez donc l’optimiser pour l’expérience utilisateurs et faire les bons choix : photos, disposition des pages, élément de réassurance, etc. Sur la plupart des solutions SaaS les templates sont optimisés pour le mobile mais je vous invite à vérifier par vous-même en faisant des tests !

6. Créer les mentions légales et les CGV

La présence des mentions légales et des Conditions Générales des Ventes (CGV) est indispensable à toute entreprise en ligne. Il existe aujourd’hui plusieurs générateurs de mentions légales et de CGV pour vous simplifier la tâche. La solution Dropizi dispose d’un partenaire juridique qui vous propose de générer vos CGV directement dans votre back office en 1 clic. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à modifier les champs indiqués pour renseigner vos informations personnelles.

7. Rédiger vos fiches produits

Une fois que vous avez importé les produits sur votre boutique de dropshipping avec Oberlo ou Dropizi par exemple, il ne vous reste plus qu’à rédiger les fiches produits. Lorsque vous écrivez vos descriptions, vous devez pensez utilisateurs. Dans votre contenu, parlez des avantages de votre produit et des points forts pour le client.

8. Développer votre marketing

Une fois que vous êtes bien en place, que vous avez votre nom de domaine, votre thème, vos CGV et vos fiches produits, place à la promotion de votre boutique ! Différents leviers s’offrent à vous pour mettre en avant votre site de dropshipping : SEA, SEO, emailing, places de marché, affiliation, etc. Je vous prépare un article assez complet sur les différents leviers webmarketing dans quelques jours !

Faites moi vos retours en commentaire et surtout bonne création de boutique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *